Les champs

Techniques novatrices. Permaculture à grande échelle.

Les champs sont cultivés selon des méthodes novatrices, évaluées scientifiquement tout autant que fondées sur les enseignements et astuces de la nature. Pas d’engrais, pas de pesticides, pas de labour profond mais un travail du sol léger, respectueux de la nature et en soutien à sa fertilité naturelle : piliers de l’agroécologie. On peut parler de permaculture à grande échelle.

L’amélioration constante des pratiques est au coeur des préoccupations. Le souhait est que les résultats obtenus fassent l’objet d’une diffusion et d’une généralisation la plus large.

Tous les moyens sont bons pour favoriser la biodiversité. Les parcelles larges de 60 m sont séparées par des bandes herbeuses, habitats des alliés des cultures. Les haies, les étangs complètent ce quadrillage des champs.

La rotation des cultures est restructurée et allongée, combinées à des engrais verts complexes. L’objectif est d’optimiser la fourniture d’azote aux plantes, de contrôler les plantes indésirables, de limiter les maladies et les ravageurs des cultures : on peut ainsi assurer des productions généreuses et des revenus suffisants.

Qui gère les champs ?

emilien-domaine-graux

Emilien Rottiers

Responsable de l’Agriculture Biologique de Conservation des sols (ABC)

Entrepreneur agricole bio et fils d’agriculteur, je suis passionné depuis toujours par la culture de la terre et les élevages.

J’ai rejoint l’équipe du Domaine de Graux par amour du métier, pour la découverte de l’agriculture bio en « non labour ». J’aime rechercher et expérimenter de nouvelles techniques aussi bien pour la gestion des cultures que pour l’organisation des rotations culture-pâturage.

Un véritable challenge pour réussir une agriculture écologique respectueuse de la terre et du vivant.

Retour haut de page