Les poules

Des Marans aux oeufs d'or

Nous avons choisi d’élever la Marans. Elle est française, née dans la région de la petite ville de Marans aux abords du Marais poitevin en Charente-Maritime. Nous avons étudié en détail chaque race de poule dite rustique et chaque fois, on revenait à la Marans. Elles a toutes les qualités que l'on désirait: bonne pondeuse et chair très fine, résistante et bon caractère, bonne couveuse et bonne mère, belle et de taille parfaite pour la cuisine et le plus: des oeufs brillants couleur chocolat extraordinaire, ce qui lui vaut le surnom de « poule aux œufs d'or ».

La difficulté a été d'en trouver! Parce que la Marans est très peu répandue en élevage fermier. Elle pond évidemment moins d'oeufs que les poules d'élevage classiques et elle est moins dodue que les poulets ordinaires même si délicieuce. On les a trouvées chez des amateurs de poules de concours. 25 poules par-ci, 15 poules par-là et notre élevage va se constituer petit à petit en les laissant élever leurs propres poussins.

Les poules sont un atout majeur dans la bonne santé de la ferme: elles vont nettoyer et fertiliser naturellement les prairies grâce à leurs poulaillers mobiles. Elles se baladeront à leur guise pour jouir du plein air. La particularité de notre élevage, c'est de rendre à la poule ce qui appartient à la poule: couver et être une mère-poule pour ses poussins... et vivre une vraie vie de poule! Cette pratique a été abandonnée dans les fermes au nom de l'efficacité... et nous comptons bien renverser la tendance 😉

Qui s'occupe des poules ?

christine-domaine-graux

Christine Housen

Responsable des élevages et suivi des vergers

Educatrice et cavalière. Je suis passionnée par les animaux, la nature et le vivant, je suis arrivée par le hasard des rencontres. Hasard…

Garante du bien-être des animaux, je les observe, les soigne, les nourris et j’accorde de l’attention à leur sécurité. Mon feeling et mon approche éthologique me permettent de gérer les différents troupeaux et d’organiser les tournantes de pâturages en fonction du respect de l’équilibre entre la terre et les animaux.

Au niveau des vergers, je veille à l’épanouissement des arbres (vous pourriez me surprendre à leur parler), et j’assure le suivi des récoltes.